Faire son premier cake aux courgettes vegan

L’Homme ayant ramené du jardin, en plus de quelques coups de soleil, les premières courgettes, et sentant un bon potentiel de procrastination aujourd’hui, je me suis donc lancée dans la recherche de la recette d’un cake aux courgettes vegan (oublie Gogol, malheureux, et lance toi toi aussi dans la collecte de petites gouttes avec par exemple Lilo).

Quelques minutes après, je m’étais déjà mélangé les pinceaux entre les millilitres et les milligrammes (je crois bien qu’en fait c’était des centilitres), c’est là que j’ai décidé pour faire simple de multiplier toutes les quantités par 1,5 parce que finalement j’avais pas assez de pâte, et bien sûr là j’ai oublié si j’avais déjà mis les ingrédients du début et puis finalement j’ai rajouté quelques trucs qui traînaient dans le placard pour être créative.

Bref, ça ressemble plus trop à la recette de départ qui est ici (et oublie aussi les moules en silicone malheureux, ça migre dans ton super cake avec la chaleur, bon appétit, garde les plutôt pour faire de jolis savons), mais par contre la cuisine est super bien décorée, ça fait un petit effet Noël sympa non?

Cake aux courgettes

 

 

La résistance: l’autre Panama

Justice for Panama

A des milliers de kilomètres des paradis fiscaux, dans le Sud-Est du Sri Lanka, une poignée de paysans résiste depuis plusieurs années à l’accaparement de leurs terres par l’armée, qui veut y construire un complexe touristique.

Entrée terres occupées
L’entrée des terres occupées, où le barrage militaire laisse passer les habitants, et les touristes.

Somasiri Panama

Somasiri, 41 ans, est un leader communautaire. Il participe activement au combat pour les terres, pour lequel plusieurs procès sont en cours. Les maisons des familles ont été brûlées, il leur reste à démontrer que c’est l’armée qui s’en est chargé. Ils doivent également prouver, en l’absence de titres de propriété, qu’ils habitent et travaillent la terre depuis longtemps ; le petit temple pourrait en être une preuve, et le moine les soutient dans leur lutte.

Temple Panama

Hin Aya

Hin Aya devant sa maison sur les terres occupées. Elle dispose de tout le confort et le thé pour les passants n’est jamais loin.

 

Clôture Hin Aya

Depuis que les militaires occupent une partie du site, leurs déchets attirent les éléphants. Ceux-ci ont déjà détruit les maisons et les récoltes plusieurs fois. Hin Aya a dit en avoir aperçu la veille.

 

Des membres de la communauté, devant la maison/boutique où les habitants se retrouvent au coucher du soleil, alors que la chaleur devient un peu moins écrasante.

Chez Somasiri, un calendrier de l’année précédente affiche ses inspirations.

Calendrier Gandhi

La résistance s’organise

Justice for Panama

A quelques centaines de mètres de là, les touristes qui profitent de la plage magnifique n’ont aucune idée de ce qui se joue ici.

Shooting surf Panama

Surf Panama Sri Lanka

Un autre tourisme aux côtés des citoyens rebelles est-il possible?

Rebel citizens

(Article disponible en Anglais ici)

La poésie cachée des parkings

Avoir l’occasion, pour une sombre histoire de balais d’essuie-glaces, d’explorer un temple de la consommation.

Rester bouche bée devant la créativité des préposés au marketing parking, et se demander si ça pousse vraiment les gens à venir remplir des chariots de chips cancérigènes ici plutôt qu’ailleurs; l’enquête suit son cours.

Parking hypermarché

Gaieté parking supermarché

« Aujourd’hui, les pousseurs de caddies prolifèrent sans allégresse à l’ombre des supermarchés et font offrande de leur argent à la logique marchande et concentrationnaire en portant simultanément et inconsciemment préjudice aux petites activités marchandes et artisanales génératrices de convivialité ». P. Rabhi, La Convergence des Consciences.

« Dire qu’il suffirait qu’on ne l’achète pas pour que ça ne se vende pas… » Coluche

Les rencontres inespérées

Dessin éléphant
On nous avait dit de nous méfier des cobras, mais qu’il n’y avait pas d’éléphants dans ce coin. Quand D. a dessiné celui-ci avec une sorte de raisin sauvage pendant une pause, on l’a trouvé si beau qu’on a presque regretté de ne pas pouvoir les croiser.

 
(Quand on les a entendus à quelques mètres de nous à peine un peu plus tard, on a beauuuucoup moins fait les malins).

Marcher dans les pas de Sir Lipton

Cueilleuse Lipton

Dans la région montagneuse des plantations de thé du centre Sud du Sri Lanka, les touristes sont invités à une promenade jusqu’au « Lipton’s Seat », le belvédère où le magnat du thé de Ceylan venait à la fin du 19è siècle prendre un peu de hauteur pour admirer son œuvre.

Personnel Lipton
Le personnel est en général logé sur la plantation. Les mieux lotis bénéficient d’un petit terrain où ils peuvent faire un peu de maraîchage.

Habitat précaire LiptonVue superbe mais habitat précaire, dans cette région fraîche et pluvieuse

Les femmes vivant sur les plantations, tout un village s’y est développé, avec son temple, son école…

Temple Lipton Ecole LiptonTout au long du parcours, des citations écologistes, voir franchement sociales, sont placardées sur les murets, à l’intention exclusive des touristes. Elles ne sont disponibles qu’en Anglais, et donc incompréhensibles pour les cueilleuses, toutes des femmes tamoules. On dit que Lipton était l’un des précurseurs de la publicité.

A peine un peu plus loin, des hommes, cette fois, pulvérisent des pesticides et engrais, sans aucune protection, et à proximité immédiate des femmes en train de récolter le thé.

Engrais pesticides Lipton
Cueilleuses Lipton

Chaque femme peut transporter jusqu’à quinze kilos de feuilles sur le panier accroché à sa tête, qu’elle emmènera ensuite à la pesée.

Poids feuilles thé Lipton

Le droit à la retraite ne semble pas être un acquis, mais quel sourire…

Pas de retraite chez Lipton

Et comme on n’était plus à une incohérence près, on a bu un thé au sommet (en plus, il était délicieux.)

Thé au sommet

(Cet article est aussi disponible en Anglais ici)